Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Top articles

  • aux disparus

    06 avril 2014

    Il y a des jours du souvenir. On pense au disparu. Je pense à lui, et j'écris dans l'album fait exprès pour lui, avec sa photo, il nous paraît jeune maintenant, pour nous maintenant c'est un jeune, parce que nous vieillissons, et lui non. Sa photo de...

  • en train

    07 avril 2014

    Durant un long trajet en train, écouter plusieurs sortes de musiques via ses écouteurs, et constater que seul Bach donne la délicieuse impression d'être dans un film tout en regardant le paysage défiler. S'installer à son siège près de la fenêtre du train,...

  • Un lieu

    17 avril 2010 ( #solitons )

    Un lieu nouveau pour ce qui naît et ce qui meurt : soi-même, comme une vague. Vaguelettes, houles, déferlantes ou mascarets, nous sommes (je suis) tout cela. Un lieu nouveau pour se défaire de l'habitude qui m'empêchait (vous empêchait peut-être) de voir...

  • Accostages

    22 avril 2010 ( #houles )

    C'est toujours une question d'horizon. Il faut toujours regarder au loin, pour mieux voir les détails. Comme un enfant qui lance un avion de papier, au milieu de la photographie d'un moment. D'autres clichés furent pris. L'enfant et l'avion n'étaient...

  • Lettre à Marcel

    23 avril 2010 ( #déferlantes )

    Cher Marcel, Tu me manques, et je t'en veux. Comment as-tu pu agir de la sorte ? M'accompagner de tes mots si profonds, si proches et loin tout à la fois, mais enfin tu étais là durant des mois pour moi, des années pour toi, et soudain m'abandonner. C'est...

  • Dents de lion

    24 avril 2010 ( #au long cours )

    Hier, sa soeur étant en vacances avec sa grand-mère, Ange et moi sommes allés au jardin pour voir si le cerisier et l'amandier plantés quelques mois auparavant se portaient bien. Ils sont pleins de feuilles bien vertes, et sont presque de la même taille...

  • Les plus précieux

    25 avril 2010 ( #au long cours )

    Les vacances des enfants touchent à leur fin, et je vais enfin pouvoir me remettre au travail. Vivre avec des enfants est tout de même une expérience très singulière. J'ai lu récemment qu'ils n'étaient pas encore des personnes. Un enfant n'est pas une...

  • Quartier perdu, Modiano, 1985

    26 avril 2010 ( #carnet de bord )

    Ambrose Guise ou Jean Dekker. Toponymes. Pseudonymes. Incertitudes des noms. Des visages. Des vivants. Pseudo roman policier. Paris crépusculaire. Chambre secrète en face d'une pagode. Vingt années de décalage. Voiture blanche place de l'Alma. Carmen...

  • Gouttes de rosée sur une fleur de capucine

    27 avril 2010 ( #solitons )

    Tu vois, toi à l'intersection combien tu es fragile, éphémère et beau, sur le bord d'un monde nervuré Tu vois toutes ces autres sphères autour, tout aussi belles et fragiles et brillantes, transparentes Elles semblent te regarder Vouloir suivre les rainures,...

  • Terrain vague d'alors

    27 avril 2010 ( #au long cours )

    Parfois je me repenche sur un très très vieux blog collectif auquel j'ai participé il y a très très longtemps (oh, au moins quatre ans). Internet a un passé. Et il peut être une mémoire. Oui. A chaque fois, je me disais qu'il était terrible et beau, ce...

  • Le retour du cri des martinets

    29 avril 2010 ( #au long cours )

    Ce soir, j'entends pour la première fois de l'année le cri des martinets. Soleil déclinant, lumière directe et douce à la fois, se couchant sur les tuiles devant ma fenêtre. L'annonce du début de l'été. Jambes nues sous les robes courtes. Tellement de...

  • Corps utopiques

    30 avril 2010 ( #houles )

    L’utopie, c’est un lieu hors de tous les lieux, mais c’est un lieu où j’aurai un corps sans corps, un corps qui sera beau, limpide, transparent, lumineux, véloce, colossal dans sa puissance, infini dans sa durée, délié, invisible, protégé, toujours transfiguré...

  • La promesse de devenirs nouveaux, incertains et sauvages

    02 mai 2010 ( #carnet de bord )

    J'ai dévoré ce bouquin comme un roman. J'aurais aimé en copier ici plein d'extraits, mais voici un choix opéré vers la fin de l'ouvrage. J'ai mis en gras ce qui me plait particulièrement : Naturellement, on peut objecter à ce livre, et ce serait assurément...

  • L'infini mis à part, le monde est trop grand pour Sam.

    03 mai 2010 ( #carnet de bord )

    J'ai beaucoup aimé ce roman de Didier Da Silva : Treize mille jours moins un. Ce n'est pas seulement parce que j'ai retrouvé Marseille, et la Marseille que je connais, aussi sale et chaude et pleine de rats que cela, malgré tout étrangement attachante,...

  • American dream

    09 mai 2010 ( #houles )

    J'aime beaucoup me plonger dans la littérature pour ados, et en France elle est souvent de très bonne qualité. Parfois, j'ose aborder des traductions de l'américain. Je ne suis jamais déçue. Eclats de rire garantis. La collection Wiz d'Albin Michel aligne...

  • Robe bleue

    17 mai 2010 ( #vaguelettes )

    Une sensibilité pourrait se nicher là si, oh, si nous la laissions faire, si le fil bougeait, si nous nous laissions tomber. Permettez que je chute à vos pieds, mais de quel côté ? Indiquez s'il vous plaît le chemin à ne pas suivre, jeux de ballons interdits...

  • Le charme élégant du baron

    19 mai 2010 ( #au long cours )

    Terminé hier le premier jet du cinquième tome de la Ligne 15 : l'histoire de Justine, dont le titre provisoire serait La fille sans faille. Mais je pense qu'on le changera. J'ai posé les derniers mots avec la sensation d'avoir franchi l'arrivée d'une...

  • Réminiscence de W

    20 mai 2010 ( #au long cours )

    Cela m'arrive souvent : un livre (ou un film) lu (vu) longtemps auparavant se rappelle à moi avec encore plus de force qu'au moment de la lecture, parce qu'autre chose l'éclaire soudain. Et c'est ce qui arrive avec W ou le souvenir d'enfance, de Georges...

  • Rigoureuse liberté

    21 mai 2010 ( #au long cours )

    Je l'ai commencé ce matin, et fini ce soir. Le monde qui attend derrière la porte m'a happée comme il a happé la jeune Sarah. Cette héroïne est particulièrement attachante. Avec elle, je me suis révoltée, j'ai eu peur, j'ai eu les larmes aux yeux. Pour...

  • Le beau doute du net

    22 mai 2010 ( #vaguelettes )

    J'avais envie aujourd'hui, pour décorer les murs de ce blog, des champs au printemps de Claude Monet. Comme souvent, sur le net, je trouve d'un tableau de multiples images déclinées dans toutes les palettes de couleurs. Le doute s'installe : Monet aurait-il...

  • Témoignage

    22 mai 2010 ( #au long cours )

    Bien sûr, j'aurais dû le lire depuis longtemps, mais je n'ai jamais eu l'idée de l'acheter. C'est chez un bouquiniste de Montpellier que je l'ai trouvé, la semaine dernière. Je me suis dit : cette fois, je le prends. A vrai dire, le début fut à hauteur...

  • Flaques d'ombres et de lumière

    23 mai 2010 ( #vaguelettes )

    Eh bien Seurat, justement, qui nous donne envie de nous coucher dans l'herbe, à écouter le bruit de l'eau, le bruissement des feuilles, l'air nous caresser doucement. Goûter la vie pointilleusement, avec un sérieux qui ne se prend pas au sérieux : _ _...

  • Valeur : degré d'intensité par rapport à l'ombre et la lumière

    24 mai 2010 ( #vaguelettes )

    Toujours une histoire de valeurs de noir, valeurs de blanc, ombres... ... Lumière, couleurs. A quelques secondes de différence, une autre émotion. Une prière se mue en dialogue. Une fleur-sceptre se change en cadeau. Le symbole se fait don, et les regards...

  • Il souhaitait laisser une "œuvre pleine de vie, presque joyeuse. L'esprit souffle où il veut. Moi je croupis dans les usines du néant."

    25 mai 2010 ( #houles )

    "Cette sonate sera intéressante d'un point de vue documentaire, et comme un exemple de ce qu'un homme malade peut écrire pendant une guerre. Je la dédie pour ceux qui savent lire entre les portées." Comme des larmes refoulées, dissimulées par des chants...

  • Le beau, le juste, le sombre

    26 mai 2010 ( #déferlantes )

    Et toujours de magnifiques photos, ici de Bertrand Gaudillère, concernant le combat mené pour la régularisation de Guilherme. (La préfecture ayant refusé de recevoir la délégation qui lui apportait les lettres, celles-ci ont été accrochées devant le portail....

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>